JM Financial Services - шаблон joomla Создание сайтов

Article publié dans la revue scientifique JURIDIS Périodique N° 97

Par Dieudonné TAKAM : Avocat au Barreau du Cameroun
Le décès d’un être cher est toujours une épreuve douloureuse. Dans le contexte camerounais, il a été donné de constater que le degré de douleur est d’autant plus élevé que le disparu était nanti d’un certain nombre de biens dont l’exploitation lui permettait de pourvoir aux besoins des membres de la famille.  
Passé la triste période des obsèques, va se poser le problème du sort des biens laissés par le De cujus . Deux hypothèses sont alors envisageables. Le défunt peut  avoir de son vivant décidé de la dévolution de ses biens, notamment dans le cadre d’un testament.

Il peut aussi – et c’est très souvent malheureusement le cas – n’avoir rien prévu. On dit alors qu’il est décédé ab intestat. Dans ces deux cas de figure, la loi a prescrit les règles à observer pour hériter des biens laissés par une personne décédée...

Télécharger

loading...
Prendre rendez-vous 
Tel:
+237 222226934

Envoyez nous un message dtakam@yahoo.fr
info@cabinettakam.com

Visitez nous Cabinet d’Avocats Bilingues sis 1331 (2ieme étage au dessus de Élégance Pressing) Avenue Charles Atangana, 
face station service Oilibya OLEZOA Yaoundé